Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique septentrionale, tr. par le baron de Slane (Google eBook)

Front Cover
1856
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 505 - En autra maniera es di(z saluTU et expliqué la définition du cas, et après avoir montré de quelle manière un cas tombe, descend et se forme d'un autre, il faut faire savoir qu'il ya six cas : le nominatif, le génitif, le datif, l'accusatif, le vocatif et l'ablatif.
Page 33 - Holwân, d'autres soldats, soit Arabes, soit tributaires, au nombre de dix mille, accoururent sous ses drapeaux. Ne trouvant pas d'ennemis à 'Holwàn, No'màn franchit les montagnes et arriva à Merdj. De là il vint à Tour. L'armée...
Page 143 - Kilt• renfermait des bains, 9 cU•s caravansérails et un hôpital, ainsi qu'une mosquée où l'on » célébrait la prière du vendredi, et dont le minaret était d'une •• hauteur extraordinaire. Cette ville reçut, de son fondateur, le » nom d'£7 Mansoura, c'est-à-dire la victorieuse.
Page 494 - Pendant les quatre siècles qui suivirent la conquête de l'Afrique septentrionale par les musulmans, tous les nomades appartenaient à la race berbère ; aussi, dans les ouvrages historiques et géographiques qui traitent de cette époque, le mot cabîla veut dire tribu berbère.
Page 343 - Le jour de son entrée à la ville fut une véritable fête : pendant que le sultan allait s'asseoir dans le Kiosque-d'Or, d'où il avait l'habitude de passer ses troupes en revue, les crieurs publies invitèrent tout le monde à se rendre dans la plaine, en dehors de la ville. L'on s'y précipita en foule de tous les côtés et , bientôt , ce vaste local fut tellement encombré que plusieurs individus durent monter sur les épaules de leurs voisins. Le désir de voir la'giraffe et d'en admirer...
Page 379 - ... après avoir fait venir le comte [de Transtamare] pour les commander. La révolte de Séville fit sentir à Pierre que tous les chrétiens favorisaient son frère. Forcé de quitter ses états, il passa en France, royaume situé au nord de la Galice, et, en l'an 767 (1366) il se présenta devant El-Fens Ghales [le prince des Galles], souverain de ce pays et seigneur de l'Angleterre '. Sur sa prière, le prince rassembla des troupes pour le soutenir et, l'ayant aidé à reconquérir son royaume,...
Page 522 - Peysonnel qui, au siècle dernier, apprit par cœur onze mots « pour pouvoir, dit-il, les comparer à l'ancien punique s'il reste encore quelque notion de ce langage 1 ». Depuis cette époque jusqu'en 1871, cette étude fut complètement négligée malgré son importance2.
Page 425 - Dieu ne lésera qui que ce soit, pas même pour le poids d'un atome ; une bonne action, il la payera double et accordera une récompense généreuse.
Page 143 - Ce fut là une des plus grandes mosquées du monde. [Cette ville] reçut du fondateur le nom d'£7Mansoura (la victorieuse)*. De jour en jour, elle vit sa prospérité augmenter, ses marchés regorger de denrées et de négociants venus de tous les pays; aussi, prit- elle bientôt le premier rang parmi les villes du Maghreb.
Page 493 - Augustin et de ses correspon» dants nous montrent que le terme Barbari était » employé par la population latine de l'Afrique pour » désigner les peuplades indigènes qui repoussaient » l'autorité de l'empire et les doctrines du christia

Bibliographic information