Monna Vanna: lyric drama in four acts & five tableaux (Google eBook)

Front Cover
G. Schirmer, 1913 - Operas - 79 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 73 - Où est-il? Oui, je sais... Mais donnez-moi la clef de sa prison ; il ne faut pas que d'autres... GUIDO. — Les gardes vont venir. Ils te la remettront. VANNA. — Je la veux pour moi seule, afin que je sache bien... afin que personne autre... C'était un mauvais rêve... Le beau va commencer... Le beau va commencer.
Page 7 - Eh bien ! ce grand convoi, ces vivres que j'ai vus; des chariots qui débordent de blé, et d'autres pleins de vin, de fruits et de légumes; des troupeaux de moutons et des troupeaux de bœufs, de quoi nourrir un peuple pendant des mois entiers, tous ces tonneaux de poudre et ces lingots de plomb, de quoi vaincre Florence et faire refleurir Pisé ; tout cela entrera dès ce soir dans la ville, si vous envoyez en échange, pour la livrer à Prinzivalle, durant une seule nuit, car il la renverra aux...
Page 41 - Mais qu'importé après tout!... Elle est à moi, Vanna, je la tiens dans les miennes, j'en regarde la nacre, j'en respire la vie, je m'enivre un instant d'une illusion trop douce; j'en étreins la tiède fraîcheur, je la prends, je l'étends, je la ferme, comme si elle allait me répondre dans la langue magique et secrète des amants ; et je la couvre de baisers sans que tu la retires... Tu ne m'en veux donc pas de la cruelle épreuve?... VANNA J'aurais fait la même chose; peut-être mieux ou...
Page 33 - PRINZIVALLE J'entends vous laisser libre... Il en est temps encore, voulez-vous renoncer... VANNA Non. PRINZIVALLE Pourquoi le faites-vous?... VANNA Parce qu'on meurt de faim, et qu'on mourrait demain d'une façon plus prompte... PRINZIVALLE Et sans autre raison?... VANNA Quelle autre pourrait donc?...
Page iv - Représenté pour la première fois à Paris sur la scène de l'Académie nationale de musique, le 9 février 1910.
Page vii - Was it required that I should come without regrets?" He replies he will let her go free, if she wishes. "You are unclothed, save for that cloak?" and as she makes as if to open it, he prevents her with a swift gesture. Again he asks whether she had seen, on her approach, the herds and the laden wagontrain waiting for the word to depart, and whether she would like to see them move on to Pisa ; the signal is given, and the relief wagons start under the flaring torchlight. He now begs her to rest on...
Page 21 - ... Je ne peux pas... Je veux... J'ai réfléchi, je sais, je t'aime, je te dois tout... Je suis peut-être horrible... Et cependant j'irai! j'irai! j'irai!... GUIDO la repoussant. C'est bien, va-t-en, va-t-en, éloigne-toi, vas-y, je donne tout, vas-y, je t'abandonne... VANNA lui saisissant les mains. Guido... GUIDO la repoussant. Ah! ne me retiens pas de tes mains chaudes et molles... Mon père avait raison ; il te connaissait mieux... Mon père, la voici... Mon père, c'est votre u3uvre...
Page i - STEINWAY & SONS, STEINWAY HALL 107-109 East 14th Street, New York City Subway Express Stations at the Door Represented by the Foremost Dealers Everywhere \ match was won with a score of 2 to 14 in favor of France.
Page 10 - ... alone, and clad only in her mantle ... GUIDO. Who? Who is to go? You have not told me . . . MARCO. Giovanna. GUIDO. What! My wife? . . . Vanna? . . . MARCO. Yes, your Vanna ... At last I have said it ! GUIDO. But, why Vanna? Are there not a thousand women? MARCO. It is because she is the most beautiful, and he loves her . . . GUIDO. He loves her! . . . Where has he seen her ? He does not know her ! MARCO. He has seen her. He knows her, but would not say when or how . . . GUIDO. But she, has she...
Page 43 - ... que trois ou quatre fois... Les autres ont toujours un désir dans les yeux qui ne permettrait pas de leur dire qu'on les aime, et qu'on voudrait savoir ce qu'il ya dans leur cœur. Et dans tes yeux aussi il ya un désir; irais il n'est pas le même; il ne répugne point, et il ne fait pas peur...

Bibliographic information