Page images
PDF
EPUB
[graphic][ocr errors][subsumed][subsumed]

POÈME SANSCRIT,

TRADUIT EN FRANÇAIS, POUR LA PREMIÈRE FOIS,

PAR

HIPPOLYTE FAUCHE.

SOUNDARAKANDA,

(Seconde Livraison)

ve TOME DU POÈME,

VII DE LA TRADUCTION,
Aree une Étude sur les deux Soundaras

DE

VALMIKI ET DE TULCI-DAS.

PARIS,
Chez A. FRANK, Libraire, rue de Richelieu, 67,
En face de la Bibliothèque impériale.

1857.

UN COUP-D'OEIL

SUR LES DIFFERENCES OU LES OPPOSITIONS

DE SENS,

Qui existent dans les deux traductions,

ITALIENNE ET FRANÇAISE.

Le 22 décembre, - c'était un lundi, nous avons reçu le nouveau tome de la traduction italienne, que nous avions prié M. Franck de nous envoyer aussitôt son apparition dans le monde savant.

Nous avions déjà conduit manuscritement à sa fin notre septième volume; mais, heureusement! nous avions suspendu la composition typographique de la traduction et fait imprimer d'abord les deux ou trois premières feuilles de l'ÉPILOGUE, que nous désirions mettre sous les yeux du savant, à qui nous en devons l'idée et sa part des matériaux.

Ainsi, nous avons eu le temps de glisser dans une centaine de pages au moins, comme nous avions fait pour les tomes précédents, des notes concomitantes ou des points de comparaison, qui doivent ajouter beaucoup pour les sanscritants à l'intérêt du présent volume.

Quant à cette partie déjà toute publiée en l'absence de la traduction italienne, nous avons soigneusement comparé celle-ci à la nôtre, çloka par çloka ou vers par vers, le texte sanscrit sous les yeux, et nous avons modifié ci-après (1) ou même rectifié notre explication, sans aucun palliatif et sans nulle réticence de fausse honte, d'orgueil ou de vanité.

Certes! dans un volume traduit, copié, corrigé en épreuves, imprimé au complet en cinq mois, il devait nécessairement nous échapper quelques distractions, certaines inadvertances, de ce qu'on peut dire une illusion d'optique à première vue, ou de ces

(1) Voyez page 205.

« PreviousContinue »