Robespierre (1758-1794) avec un portrait de l'époque

Front Cover
A. Bellier, 1894 - France - 501 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 200 - Si le ressort du gouvernement populaire dans la paix est la vertu , le ressort du gouvernement populaire en révolution est à la fois la vertu et la terreur : la vertu , sans laquelle la terreur est funeste ; la terreur , sans laquelle la vertu est impuissante.
Page 238 - Tu lui diras, ce qu'il ne peut pas entendre, que je l'aurais bien aimé! Malgré mon supplice, je crois qu'il ya un Dieu. Mon sang effacera mes fautes, les faiblesses de l'humanité; et ce que j'ai eu de bon, mes vertus, mon amour de la liberté, Dieu le récompensera. Je te reverrai un jour, ô Lucile, ô Annette!
Page 332 - ... des Juifs. Mais le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob, le Dieu des chrétiens, est un Dieu d'amour et de consolation...
Page 373 - ... toute lenteur affectée est coupable; toute formalité indulgente ou superflue est un danger public. Le délai pour punir les ennemis de la patrie ne doit être que le temps de les reconnaître ; il s'agit moins de les punir que de les anéantir.
Page 116 - Nous voulons substituer dans notre pays la morale à l'égoïsme , la probité à l'honneur, les principes aux usages , les devoirs aux bienséances , l'empire de la raison à la tyrannie de la mode, le mépris du vice au mépris du malheur, la fierté à l'insolence , la grattdeur d'ame à la vanité , l'amour de la gloire à l'amour de l'argent , les bonnes gens...
Page 320 - Le moment où le bruit de nos victoires retentit dans l'univers est donc celui où les législateurs de la république française doivent veiller, avec une nouvelle sollicitude, sur eux-mêmes et sur la patrie et affermir les principes sur lesquels doivent reposer la stabilité et la félicité de la république.
Page 324 - ... attrister la vertu, dégrader l'humanité ? Plus un homme est doué de sensibilité et de génie, plus il s'attache aux idées qui agrandissent son être et qui élèvent son cœur ; et la doctrine des hommes de cette trempe devient celle de l'univers. Eh ! comment ces idées ne...
Page 323 - Divinité n'existe pas, ô toi qui te passionnes pour cette aride doctrine, et qui ne te passionnas jamais pour la patrie? Quel avantage trouves-tu à persuader à l'homme qu'une force aveugle préside à ses destinées et frappe au hasard le crime et la vertu, que son âme n'est qu'un souffle léger qui s'éteint aux portes du tombeau?
Page 218 - Craint-il les yeux et les oreilles du peuple ? » Craint-il que sa triste figure ne présente visiblement le crime ; que six mille regards fixés sur lui ne découvrent dans ses yeux son âme tout entière , et qu'en dépit de la nature qui les a cachés on y lise ses pensées? » Craint il que son langage ne décèle l'embarras et les contradictions d'un coupable...
Page 43 - ... de penser et de sentir, et qu'elles sont également dignes de pleurer l'infortune et de donner le bonheur. A propos d'un objet si sérieux, Mademoiselle, me sera-t-il permis...

Bibliographic information