Poliorkētika kai poliorkiai diaphorōn poleōn

Front Cover
Carle Wescher
Imprimerie impériale, 1867 - Military art and science - 388 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Popular passages

Page xii - Héron, d'Apqllodore, publiés d'après une recension nouvelle faite à l'aide du manuscrit de Minas, considéré comme source principale du texte. On s'est abstenu d'y joindre les deux livres de Philon de Byzance, parce qu'ils manquent dans ce manuscrit, et qu'il eût fallu se contenter de les réimprimer d'après les sources moins anciennes et moins pures auxquelles Thévenot avait déjà puisé.
Page xi - ... inespérées pour la restitution du texte primitif des Mécaniciens grecs, est une analyse méthodique des traités d'Athénée, de Biton , de Héron d'Alexandrie, de Philon d'Athènes ou de Byzance...
Page x - Vitruve, dans son dixième livre, a partout traduit ou analysé les Grecs. La découverte d'un long fragment d'Athénée, que nous publions plus loin et qui est l'original d'une partie de ce dixième livre2, démontre le fait jusqu'à l'évidence.
Page x - N'esl-on pas autorisé dès lors à penser que l'écrivain latin, en plaçant les exemples historiques à la suite des préceptes techniques, a une fois de plus imité les Grecs, ses modèles et ses maîtres?
Page xiv - Les deux fragments de Polybe relatifs au siège de Syracuse formeront un supplément précieux au huitième livre de cet historien. Le second fragment d'Eusèbe est très-curieux.
Page xxxv - Les éditeurs de 1698 ont reproduit non-seulement le texte de ce manuscrit, mais même les variantes inscrites à la marge, avec une fidélité telle quil semble ([lie le manuscrit ait été employé directement pour l'impression, sans l'intermédiaire d'aucune copie.
Page xxxix - Vatican (V1) représente un texte déjà plus altéré: c'est lui qui a servi de type à la plupart des manuscrits secondaires, parmi lesquels on distingue le manuscrit de Paris...
Page xxiii - ... en beaucoup d'endroits, l'orthographe non altérée du texte oncial, analogue à celle qu'on retrouve dans les papyrus d'Herculaniim et sur les marbres épigraphiques.
Page xx - Cette soin particulier. tiques et les extraits historiques font partie de la fraction la plus ancienne du manuscrit.
Page iv - A'' siècle pour le moins, et quelques parties paraissent même antérieures à cette époque. C'est certainement un des plus anciens manuscrits en écriture cursive qui soient parvenus jusqu à nous.

Bibliographic information