Mémoires historiques et politiques des Pays-Bas autrichiens

Front Cover
De l'imprimerie de Fauche, Favre & compagnie, 1784 - History - 466 pages
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

université de Louvain p.400 & sq

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Metz rendre arrêt fur arrêt , pour réunir fucceiïivement à la couronne de France tout le duché de Luxembourg & le comté de Chiny , une grande partie de la, province de Namur, avec des terres confidérables du Brabant., & des corps nombreux...
Page 159 - Hollandois en conçurent de l'ombrage ; ils "prétendirent que toute" navigation <Jes Pays-Bas Autrichiens aux Indes avoit été\ interdite par les •articles V & VI du traité de Munfter de l'an 1648, tandis que l'on foutenoit de la part de la cour impériale , que ces articles n'avoient rien de commun avec les Pays-Bas , & ne regardoient que la navigation des Caftillans. La difpute fut remife à une négociation à la Haye. M. de Neny...
Page 306 - ... délits ou crimes ; convoquer les états -généraux de toutes les provinces, ou de chaque province en particulier , en telle ville & lieu qu'il le trouve convenir : en un mot...
Page 210 - II. Le traité de Weftphalie de 1648 & tous les traités de paix & d'amitié qui depuis cette époque ont été conclus & fubfiftent entre leurfditesMajeftés...
Page 217 - France, que cefix qui réfultent du traité des Pyrénées de 1659. Suivant l'article V , la fréquentation & le commerce des pays des deux dominations , doivent - ' être libres aux fuiets de part & d'autre, tant par terre que par.
Page 165 - Autrichiennes , & la crainte de voir la maifon d'Autriche redeveair infenfiblement une puiflance maritime , réunirent l'Europe comr'elfe; & l'empereur , forcé de céder aux circonftances , n'eut d'autre parti à prendre que de facrifier fes droits & la fortune de fes fujetS , efpérant peutêtre qu'il viendroit un tems où on pourroit les faire valoir avec plus de fuccès. • . , . ' ' - . * ARTICLE XXVII. Çuerre de iJ3£ pour la couronne de Pologne. Neutralité des Pays-Bas. Paix de Vienne de...
Page 214 - Prussiens eussent pénétré dans le cœur de la monarchie ? Dans un cas pareil, elle eût été renversée aussitôt qu'attaquée.
Page 371 - Qu'il y auroit huit députés à l'afleriiblée.," lin du clërgô de Gand , un du clergé de Bruges , trois de la généralité des villes & trois de la généralité des châtellenies. V. Qu'en cas de parité de voix de cette aflcrflblée, compofée de huit députés, celui qui a la femonce auroit la voix décifive.
Page 27 - ... ni les temps les plus reculés, puissent nous donner un modèle d'un prince orné de plus de vertus, et plus digne d'être proposé aux souverains qui veulent gouverner avec des principes de justice et de vertu.
Page 355 - ... chacune. Depuis long tems les villes de Louvain & d'Anvers n'y envoient que le premier bourgmeftre & un confeiller-penfionnaire ; mais celle de Bruxelles y envoie toujours le premier bourgmeftre , le premier échevin & le confeiller-penfîonnaire.

Bibliographic information