Memoire sur les Samojedes et les Lappons ...

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 15 - Page de maturité, auffi bien que dans la liberté qu'ont les hommes d'acheter autant de femmes qu'ils peuvent en payer, qu'il faut chercher les raifons phyfiques...
Page 5 - Ruffès , qui ont foin de les entretenir eux & leurs Rennes. Ce qui a donné lieu à cette erreur , c'eft qu'il ya eu autrefois , & même encore, au commencement de ce fiecle , quelques familles SAMOJEDES aux gages des habitans à
Page 38 - Ils aiment à fumer du tabac & à boire des liqueurs fortes , quand ils en trouvent chez les étrangers ; mais ils en quittent l'ufage fans la moindre marque de regret. Cette ftupide infenfibilité , qui leur eft fi naturelle, fait qu'aucun objet, quelque nouveau qu'il foit pour eux, ne les frappe : il reveille à peine leur attention , & rien ne paroît capable d'exciter leurs defirs.
Page 30 - ... & tout ce qui lui appartient » difant qu'il fe pourroit que le défunt en eût befoin dans un autre monde , & qu'il ne convient à perfonne de s'approprier ce qui a appartenu à un autre. On voit bien par là que...
Page 32 - ... befoins , & qu'il n'eft pas bon de s'approprier ce qui appartient à un autre : qu'à l'égard du meurtre, ils. ne comprennent pas comment un homme peut s'avifer de tuer...
Page 38 - ... point de leur indifférence , mais refterent tranquillement affis par terre , les jambes croifées , fans toucher à la moindre chofe. Il n'y eut que les miroirs qui leur cauferent une efpece de furprife, mais un moment après ils ne paroiflent plus y faire attention.
Page 4 - Sruyn fe font apA 2 plipliqués à connoître les mœurs & le génie de ces peuples, & ils ont donné au public ce qu'ils en ont pu apprendre.
Page 8 - De plus , il ne paroît pas mieux fondé à l'égard de ce qu'il dit- des Borandiens , peuple imaginaire, dont on ignore jufqu'au nom même dans tout le Nord , & que l'on pourroit d'ailleurs reconnoître difficilement à la description qu'il en donne.
Page 32 - On voit bien par ce que je viens de rapporter, qu'ils ne connoiflent d'autres befoins que ceux de la fimple nature; favoir la nourriture, les plaifirs de la chair & le repos. Comme ils font d'un...
Page 14 - ... applati , les yeux noirs & l'ouverture des yeux petite , mais allongée, le nez tellement écrafé que le bout en eft à peu près au niveau de l'os de la machoire fuperieure, qu'ils ont très forte & élevée, I» bouche grande & les lèvres minces.

Bibliographic information