Le compère Mathieu, ou les bigarrures de l'esprit humain, Volumes 1-2

Front Cover
Aux dépens du Grand-Maître, 1793 - 688 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 14 - Je sens de veine en veine une subtile flamme Courir par tout mon corps, sitôt que je te vois. Et dans les doux transports où s'égare mon âme Je ne saurais trouver de langue ni de voix.
Page 12 - Chacun apportait par mois un boisseau de farine, huit mesures de vin , cinq livres de fromage , deux livres et demie de figues , et quelque peu de leur monnaie pour l'apprêt et l'assaisonnement des vivres.
Page 44 - ... de les articuler; la Syntaxe, l'art de les appliquer aux différentes vues de l'esprit, et la Construction, la connaissance de l'ordre qu'ils doivent avoir dans le discours, fondé sur l'usage et sur la réflexion. Mais il ya d'autres signes de la pensée que les sons articulés; savoir, le Geste et les Caractères. Les Caractères sont ou idéaux, ou hiéroglyphiques, ou héraldiques. Idéaux, tels que ceux des Indiens qui marquent chacun une idée, et qu'il faut par conséquent multiplier autant...
Page 51 - Les tribunaux , les magistrats , à force de ne plus croire au diable ne croiront bientôt plus en Dieu ; car rien n'approche plus de l'athéisme , que de nier la possibilité , la réalité des sortilèges , des enchantements , des maléfices , des pactes avec le diable , et du sabbat.
Page 2 - L'enfer s'émeut au bruit de Neptune en furie. Pluton sort de son trône, il pâlit, il s'écrie; II a peur que ce dieu, dans cet affreux séjour, D'un coup de son trident ne fasse entrer le jour, Et, par le centre ouvert de la terre ébranlée, Ne fasse voir du Styx la rive désolée; Ne découvre aux vivants cet empire odieux, Abhorré des mortels, et craint même des dieux1.
Page 108 - Je lui dis que je la dirigerais. Il me repartit que je ne la dirigerais pas, et s'emporta tellement, qu'il saisit une écumoire pour me frapper. Je parai le coup avec une cuiller à pot que je trouvai sous ma main, et je lui en portai un si terrible coup au-dessus de l'oreille gauche, qu'il tomba le cul dans une chauderonnée de tripes que le cuisinier venait d'ôter du feu.
Page 153 - Je ne me mêle point des affaires d'autrui ; faites-en de même , et songeons à vider les six flacons qui sont là sur ce buffet. Mais je ne puis revenir de cet original ! Mon cher oncle , dit le Compère , il faut en avoir pitié. Les jésuites et la superstition lui ont fêlé le timbre , ainsi qu'à bien d'autres : il est confit dans une piété si puérile , si ridicule ; il est plongé dans une ignorance si crasse , qu'il cite à tort et à travers...
Page 47 - C'est bien dommage que la correction du dessin y manque. Un petit tableau de fleurs et de fruits , par Van-Huysum: le velouté , le duvet des fruits , l'éclat des fleurs , le transparent de la rosée , le coloris le plus brillant , le plus moelleux , joints à une imitation parfaite de la nature , le mouvement que ce peintre a su donner aux insectes qui se trouvent dans ce morceau , rendent l'illusion entière. Après avoir vu ces tableaux , le compère et...
Page 21 - ... de la quatrième année , je m'aperçus que la supérieure m'avait communiqué ce qu'on appelle entre honnêtes gens, une galanterie. Je fis part de ce présent à Rachel , qui le rendit à un noble , le noble à sa belle-sœur , la belle-sœur à son mari , le mari à une Cortigiana , la Cortigiana à un Dominicain, le Dominicain à son prieur , et celui-ci à la mère de mon aimable Israélite; tellement que le bonhomme Éléazar en eut sa part.
Page 43 - L'un est le but de la logique, l'autre est celui de la morale. La logique peut se distribuer en art de penser, en art de retenir ses pensées, et en art de les communiquer. L'art de penser a autant de branches que l'entendement a d'opérations principales.

Bibliographic information