Revue du Lyonnais, Volume 22

Front Cover
L. Boitel., 1845 - Lyon (France)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 47 - Galilée, par les lettres manuscrites et par les ouvrages de Galilée lui-même, que, depuis un siècle, on en impose au public sur ce fait. Ce philosophe ne fut pas persécuté comme bon astronome, mais comme mauvais théologien, pour avoir voulu se mêler d'expliquer la Bible. Ses découvertes lui suscitèrent sans doute des ennemis jaloux; mais c'est son entêtement à vouloir concilier la Bible avec Copernic qui lui donna des juges, et sa pétulance seule fut la cause de ses chagrins.
Page 315 - Il est d'abord irrécusable que les masses de basalte ne formaient pas dans l'origine une roche d'une autre nature que la chaleur aurait dilatée dans la place qu'elle occupait, et qui se serait pénétrée de vapeur pour former la roche actuelle ; tout semble prouver au contraire, que ces masses se sont élevées liquides, et qu'elles se sont écoulées de la bouche d'un cratère. En second lieu, si l'île de Madère avait été entièrement créée par un volcan marin, sa base, je dirai même toute...
Page 458 - La notion de quelque chose de juste me semble si naturelle, si universellement acquise par tous les hommes, qu'elle est indépendante de toute loi, de tout pacte, de toute religion.
Page 483 - Nous le reconnoissons bon patriote, bien porté pour le peuple, mais trop incendiaire et désirant voir promener les têtes au bout des piques, quoiqu'il n'y en ait pas à Lyon, parce qu'il a mangé l'argent des souscriptions faites pour les piques ; il ne...
Page 141 - Lenèvivere etlaiari, vivre sagement et se réjouir. Le soin excessif que les uns prennent de leur santé , ne leur est pas moins fatal que l'intempérance des autres ; en tout évitons les extrêmes , laissons-nous conduire à la bonne nature et à l'instinct, autant que le comportent les choses humaines et les conventions sociales. Celui qui a le plus tranquillement vécu , a le mieux vécu. La médiocrité de la fortune , le doux loisir, la vie simple, le caractère bienfaisant , les charmes de...
Page 305 - Elysées et l'enfer des anciens sont les noms d'une ancienne république d'hommes justes et religieux, située à l'extrémité septentrionale de la Gaule et surtout dans les îles du Bas-Rhin ; que cel enfer a été le premier sanctuaire de l'initiation aux mystères, et qu'Ulysse ya été (i) Mentelle : Dict.
Page 297 - Ils ont une si grande quantité d'or et d'argent, qu'ils en font moins de cas que nous ne faisons du fer. Autrefois, continua Silène, ils voulurent pénétrer dans nos îles, et après avoir traversé l'Océan avec dix millions d'hommes, ils arrivèrent chez les Hyperboréens ; mais ce peuple parut à leurs yeux si vil et si méprisable, qu'ayant appris que c'était néanmoins la plus heureuse nation de nos climats, ils dédaignèrent de passer outre.
Page 458 - L'idée de justice me paraît tellement une vérité du premier ordre, à laquelle tout l'univers donne son assentiment, que les plus grands crimes qui affligent la société humaine sont tous commis sous un faux prétexte de justice. Le plus grand des crimes, du moins le plus destructif, et par conséquent le plus opposé au but de la nature, est la guerre ; mais il n'ya aucun agresseur qui ne colore ce forfait du prétexte de la justice.
Page 132 - Abraham, étoit un misérable pêcheur qui traversait encore à cent ans les. rivières à la nage. On l'appela un jour en témoignage pour un fait passé depuis cent quarante ans, et il comparut avec ses deux fils, dont l'un avoit cent d'eux et l'autre cent ans.
Page 237 - deviné le fond de votre méthode : c'est la morale et la » religion que vous avez essentiellement en vue ; mais vous » vous y prenez, comme si vous faisiez tout autre chose » (quasi aliud fanendd). C'est le vrai, l'unique moyen de

Bibliographic information