France since 1830

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 75 - Le roi arriva le jeudi au soir ; la promenade , la collation dans un lieu tapissé de jonquilles , tout cela fut à souhait. On soupa , il y eut quelques tables où le rôti manqua , à cause de plusieurs dîners à quoi l'on ne s'était point attendu ; cela saisit Vatel , il dit plusieurs fois : Je suis perdu d'honneur ; voici un affront que je ne supporterai pas.
Page 76 - Gourville se moqua de lui. Vatel monte à sa chambre, met son épée contre la porte, et se la passe au travers du cœur ; mais ce ne fut qu'au troisième coup, car il s'en donna deux qui n'étaient pas mortels : il tombe mort.
Page 76 - Point du tout, dit M. le Prince; « ne vous fâchez point : tout va bien. » Minuit vint , le feu d'artifice ne réussit pas, il fut couvert d'un nuage; il coûtait seize mille francs. A quatre heures du matin , Vatel s'en va partout , il trouve tout endormi, il rencontre un petit pourvoyeur qui lui apportait seulement deux charges de marée ; il lui demande : Est-ce là tout? Oui , monsieur.
Page 133 - I have fought like a lion for the Republic. But, my good friend Talma, as my reward I am left to die with hunger. I am at the end of all my resources. That miserable fellow Aubry (then Minister of War) leaves me in the mire when he might do something for me. " I feel that I have the power of doing more than Generals Santerre and Rossignol, and yet they cannot find a corner for me in La Vendee, or elsewhere, to give me employment. You are happy : your reputation depends upon yourself alone. Two hours...
Page 78 - J'ai été à cette noce de madame de Louvois ; que vous dirai-je? magnificence , illumination , toute la France, habits rebattus et rebrochés d'or , pierreries , brasiers de feu et de fleurs, embarras de carrosses, cris dans la rue, flambeaux allumés, reculements et gens roués ; enfin le tourbillon , la dissipation , les demandes sans réponses, les compliments sans savoir ce que l'on dit , les civilités sans savoir à qui l'on...
Page 79 - Voici ce que j'apprends de bon lieu. Madame de Bouillon entra comme une petite reine dans cette chambre : elle s'assit dans une chaise qu'on lui avoit préparée ; et, au lieu de répondre à la première question, elle demanda qu'on écrivît ce qu'elle vouloit dire ; c'étoit : « Qu'elle ne venait là que par le respect qu'elle avoit pour l'ordre du roi et nullement pour la chambre, qu'elle ne reconnoissoit point, ne voulant point déroger au privilège des ducs.
Page 349 - ... men. Thus he says, all the missing pulsations are added to the sum total of those of his whole life, and his longevity and strength appear to support this extraordinary theory. He likewise asserts that it is this which enables him to do without sleep. Nature, says he, sleeps and recruits herself at every intermission of my pulse. And indeed you see him time after time rise at three o'clock in the morning from the whist table, then return home and often wake up one of his secretaries to keep him...
Page 75 - Monseigneur, votre bonté m'achève; je sais que le rôti a manqué à deux tables. — Point du tout, dit M. le Prince, ne vous fâchez point, tout va bien.
Page 125 - Yet all this availeth me nothing, so long as I see Mordecai the Jew sitting at the king's gate.
Page 380 - The former was amply proved, by the adroitness and tact with which she so successfully avoided all collision with the cabals and tracasseries, which for so many years unfortunately ruled in various branches of the royal family ; and the latter was attested by the constant attachment of her friends and dependants ; the gratitude of her poor neighbours during her life, and the undisguised grief of all at her death.

Bibliographic information