Heyder, Azeima, Typoo-zaeb;: histoire orientale, traduite de la langue malabare,

Front Cover
Chez Barba, Libraire, palais du Tribunat, galerie derrière le théâtre de la République, n0. 51., 1802 - India
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 222 - ... il faut porter plus loin vos regards : l'Inde, » depuis le règne d'Auremgzeb , a perdu » son rang parmi les empires de l'Asie : » ce beau pays est morcelé en provinces » qui se font la guerre, et le peuple divisé » en une foule de sectes qui ont éteint l'a» mour de la patrie. Les Indous , amollis » par leurs maximes pacifiques , sont peu » capables de défendre leur territoire , qui ,» devient tous les jours la proie des étraii...
Page 58 - ... dont il n'y avoit jamais eu d'exemple dans ces climats., vint préparer une famine épouvantable dans le pays de la terre le plus fertile.
Page 10 - Un voyageur , quel qu'il soit, n'y estpas plus tôt entré, qu'il fixe l'attention des lois , qui se chargent de sa sûreté. On lui donne gratuitement des guides qui le conduisent d'un lieu à un autre, et qui répondent de sa personne et de ses effets. Lorsqu'il change de conducteur, les nouveaux donnent à ceux qu'ils relèvent une attestation de leur conduite, qui est 2.
Page 19 - C'était à la vérité une grande pierre qui demeura à cent trois carats après avoir été taillée; et la grande roue du moulin, qui était à notre manière, était tournée par quatre Nègres. Les Indiens ne croient pas que la charge donne des glaces aux pierres. Le négoce se fait à la mine avec autant de liberté que de bonne foi.
Page 35 - Elles avoient généralement les traits les plus fins , les plus délicats , de grands yeux noirs , les plus beaux sourcils, la bouche petite et vermeille , et les plus belles dents du monde...
Page 281 - ... orientales , et selon qu'il est expliqué dans les articles suivants , soit qu'ils l'exercent individuellement ou par compagnie, tant dans la nababie d'Arcot, les pays de Maduré et de Tanjour, que dans les provinces de Bengale, Bahar et...
Page 223 - ... ver , de riches provinces , une population » de i2 millions d'hommes, des troupes, » des trésors, d'immenses ressources ; je » n'ai pas besoin de réveiller votre courage ; » je vous ai vu souvent combattre à mes » côtés : vous fûtes le compagnon , et vous » serez l'héritier de ma gloire ; ressouveneza> vous sur-tout que la valeur peut nous éle...
Page 12 - Sicile ne craignnit pa.s d'assurer qu'elle avait été bâtie par cet. Hercule à qui les Grecs attribuaient tout ce qui s'était fait de grand et de prodigieux dans le monde. Ses...
Page 99 - Ferisba joignit ma troupe au moment que nous achevions de traverser le petit bras du Caveri ; nous prîmes tous ensemble le chemin de la ville , marchant avec toute la vitesse' dont nos chevaux étaient capables.
Page 110 - Indes dés l'âge de dix huit ans; il s'appliqua d'abord à la connaissance des langues persane et indostane ' ; ce fut le premier Anglais qui parvint à les parler avec .exactitude : cet avantage fut dans la suite le principe de ses succès etr'de la confiance qu'il obtint sur l'esprit des naturels du pays.

Bibliographic information