Romania

Front Cover
1873
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 232 - Charles, par la grâce de Dieu roy de France. Savoir faisons a tous presens et avenir, nous avoir receu l'umble supplication de maistre François des Loges, autrement dit de Villon, aagié de vingt six ans ou envi1.
Page 234 - ... et afin que ce soit chose ferme et estable à tousjours, nous avons fait mettre nostre seel a ces présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Page 91 - II 91 — 95 (Note sur le manuscrit de Tours renfermant des drames liturgiques et des légendes pieuses en vers français).
Page 276 - X. RECUEIL DES TRAVAUX DE LA SOCIÉTÉ D'AGRICULTURE, SCIENCES ET ARTS D'AGEN, t.
Page 403 - cominciatore e maestro in digrossare i Fiorentini e farli scorti in ben parlare », e dal confrontare queste parole col titolo apposto al nostro, di « libro di bel parlar gentile 7; » come anche dall' avere Filippo Villani chiamato Brunetto
Page 148 - Tu patriam repetis, nos trisli sub orbe relinquis ; Te tenet aula nitens, nos lacrymosa dies ; Sex qui. lustra gerens, octo bonus insuper annos, Ereptus terrae justus ad astra redis. Ad paradisiacas epulas te cive reducto, Unde gémit mundus, gaudet honore polus. His verbis et similibus Carolus Rolandum luxit quamdiu...
Page 151 - G. Maspero, Sur quelques singularités phonétiques de l'espagnol parlé dans la campagne de Buenos-Ayres et de Montevideo.
Page 221 - Quant à l'industrie des lays qu'il feit en ses Testamens, pour suffisamment la congnoistre et entendre, il fauldroit avoir esté de son temps à Paris, et avoir congneu les lieux, les choses et les hommes dont il parle, la mémoire desquelz tant plus se passera, tant moins se congnoistra icelle industrie de ses lays dictz.
Page 130 - Nous considérons cette question comme tout à fait oiseuse ; nous voudrions ne plus la voir débattue, quoique nous soyons convaincu qu'elle le sera pendant longtemps encore. A chacun son cheval de bataille (Recherches, II, LXX).
Page 6 - Ke li fâche pardon la verge honorée — Par lui et par Gaut[i]er est l'estoire aunee Et le chanchon drescie, esprise et alumee, A saint Dynis de France premièrement trovee, Del rolle de l'église escrit[e] et translatée ; 1 5 Cent anz ia este, ch'est vérité provee.

Bibliographic information