La réception de Shakespeare en Allemagne de 1815 à 1850: propagation et assimilation de la référence étrangère

Front Cover
Peter Lang, 2008 - Criticism - 488 pages
Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, Shakespeare est élevé dans un grand nombre d'histoires littéraires allemandes au rang de « troisième auteur classique allemand » aux côtés de J. W. Goethe et de F. Schiller. Ce Shakespeare façonné par l'historiographie littéraire a longtemps influencé les chercheurs dans leur perception de sa réception allemande durant le XIXe siècle tout entier. La période post-romantique de son accueil, considérée comme académique, fut ainsi longtemps oubliée.
Cette étude s'intéresse aux processus et aux pratiques de la réception de Shakespeare durant la période dite du Vormärz. Elle montre d'abord que les débats continuent à porter entre 1815 et 1850 sur les conditions nécessaires pour la constitution d'un théâtre national allemand et l'apparition sur scène d'un « deuxième » Shakespeare. L'analyse des différents vecteurs de sa diffusion (édition et traduction des oeuvres, périodiques, almanachs, anthologies, documents iconographiques, essais critiques, monographies) dans la deuxième partie témoigne de l'étonnante ampleur de ce transfert culturel, tout en offrant une vue instructive du contexte d'accueil. La dernière partie de l'étude est consacrée à l'assimilation et à l'impatronisation de Shakespeare par un large public allemand.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Le commerce de Georg Büchner avec Shakespeare
116
et instrument de subversion
130
Conclusion
146
Premières transpositions en prose et en vers
154
Le déferlement de traductions
182
Conclusion
237
Introduction
243
Copyright

Common terms and phrases

About the author (2008)

L'auteur : Christine Roger, ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (Lyon) et du Trinity College (Cambridge), agrégée d'allemand et docteur en Etudes germaniques (Université Paul Verlaine, Metz), est actuellement maître de conférences à l'Université de Picardie-Jules Verne. Ses recherches portent sur les échanges et les transferts littéraires et culturels entre les Pays de langue allemande, la France et l'Angleterre (18e-19esiècles).

Bibliographic information