Pétrone en France

Front Cover
A. Fontemoing, 1905 - 196 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 126 - ... goût laisse après elle une impression inquiétante et soulève dans l'esprit un problème qui lui pèse. Que le goût ne soit pas la même chose que la morale, nous le savons à merveille; mais est-il possible qu'il s'en sépare à ce point, et que la perfection de l'un se rencontre dans la ruine et la perversion de l'autre? Quoi! se peut-il? Combien de corruption pour cette perfection ! combien de fumier pour cette fleur ! De quels éléments est-elle donc pétrie cette grâce suprême et...
Page 72 - Pétrone a de plus particulier , c'est qu'à la réserve d'Horace en quelques odes , il est peut-être le seul de l'antiquité qui ait su parler de galanterie.
Page 91 - Qui le mit dans le tombeau , Pensez-vous que l'hyménée N'ait pas éteint son flambeau ? Pourquoi ces sombres ténèbres Dans ce lugubre réduit? Pourquoi ces clartés funèbres , Plus affreuses que la nuit? De ces noirs objets troublée, Triste , et sans cesse immolée A de frivoles égard...
Page 129 - Ce roman réaliste, cette tranche découpée dans le vif de la vie romaine, sans préoccupation, quoi qu'on en puisse dire, de réforme et de satire, sans besoin de fin apprêtée et de morale...
Page 91 - Pourquoi ces sombres ténèbres Dans ce lugubre réduit? Pourquoi ces clartés funèbres , Plus affreuses que la nuit? De ces noirs objets troublée , Triste, et sans cesse immolée A de frivoles égards , Ferez-vous d'un mausolée Le plaisir de vos regards ? Voyez les Grâces fidèles Malgré vous suivre vos pas , • Et voltiger autour d'elles...
Page 50 - Les expressions barbares qui s'y trouvent y ont été mises exprès pour nous faire connoistre la différence qu'il ya entre le langage des personnes de qualité et celui des gens de néant. Un valet dans Plaute et dans Terence s'exprime aussi poliment que son maître. Pétrone, fin et judicieux écrivain, introduisant des gens de la lie du peuple, les a fait parler naturellement comme ils parloient.
Page 180 - C'est par respect , dit-il , apparemment « Que vous gardez, ici , dans une église , « Ce précieux , ce rare monument ? « — On a fait plus ; on l'a mis récemment « Dans une chasse , en perles enrichie , « Du haut en bas dorée et reblanchie.
Page 126 - Pourtant celte jouissance du goût laisse après elle une impression inquiétante et soulève dans l'esprit un problème qui lui pèse. Que le goût ne soit pas la même chose que la morale, nous le savons à merveille; mais est-il possible qu'il s'en sépare à ce point, et que la perfection de l'un se rencontre dans la ruine et la perversion de l'autre? Quoi! se peut-il? Combien de corruption pour cette perfection ! combien de fumier pour cette fleur ! De quels éléments est-elle donc pétrie...
Page 128 - ... qui est le parfait miroir du temps de Néron. Après tout, n'est pas roi de la mode qui veut. L'élégance de la vie a sa maîtrise, au-dessous de la science et de la 1 . Elegantiœ arbiter. morale. La fête de l'univers manquerait de quelque chose, si le monde n'était peuplé que de fanatiques iconoclastes et de lourdauds vertueux.
Page 44 - Que si l'on est curieux du langage, comme en effet l'on le doit être, où le peut-on considérer mieux qu'ici ? Je pense que dedans ce livre on pourra trouver la langue française tout entière, et que je n'ai point oublié les mots dont use le vulgaire : ce qui ne se voit pas partout, car dans les ouvrages trop modestes l'on n'a pas la liberté de se plaire à cela, et cependant ces choses basses sont souvent plus agréables que les plus relevées.

Bibliographic information