Bulletin du bibliophile et du bibliothécaire

Front Cover
Librairie Giraud-Badin., 1846 - Bibliography
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 733 - Les Provinciales ou les lettres écrites par Louis de Montalte à un provincial de ses amis et aux RR. PP. Jésuites, sur le sujet de la morale et de la politique de ces Pères.
Page 736 - Provinciales, ou lettres escrittes par Louis de Montalte à un Provincial de ses amis et aux RR. PP. Jésuites, sur la morale et la politique de ces Pères: traduites en latin par Guillaume Wendrock (P.
Page 585 - Rapport fait au nom de la commission chargée de l'examen des papiers trouvés chez Robespierre et ses complices, par EB Courtois, député du département de l'Aube, dans la séance du 16 nivôse an III...
Page 923 - Idée générale d'une Collection complète d'Estampes, avec une dissertation sur l'origine de la gravure et sur les premiers livres d'images...
Page 693 - Abrégé de l'Histoire ecclésiastique, civile et politique de la ville de Rouen, avec son origine et ses accroissemens jusqu'à nos jours.
Page 724 - Et vont par les maisons muguetiant aux familles , Au hasard de l'honneur des femmes et des filles. Te voilà de retour : sous le ciel de Poitiers Tu n'as pas cheminé par de plus beaux sentiers ; Car, à juger ion port, à regarder ta face , Tu as de ces mignons la façon et la grâce.
Page 772 - Moyen de parvenir. Œuvre contenant la raison de tout ce qui a été, est et sera, avec démonstrations certaines et nécessaires selon la rencontre des effets de vertu, i vol 12 fr . BIRÉ. — Dernières années de Chateaubriand (1830-1848). 12 fr. *BOCCACE. — Contes traduits par A. Sabatier de Castres. 2 vol. à 9 fr. *BOILEAU. — Œuvres. Nouvelle édition avec...
Page 605 - Les jardins, les tableaux, la musique, les vers, Une table fort libre et de peu de couverts, Avoir bien plus d'amour pour soi que pour sa dame, Etre estimé du Prince, et le voir rarement, Beaucoup d'honneur sans peine, et peu d'enfants sans femme, Font attendre à Paris la mort fort doucement.
Page 674 - Vous disiez, autrefois, que je ne mourrais que de réflexions : je tâche à n'en plus faire et à oublier, le lendemain, le jour que je vis aujourd'hui. Tout le monde me dit que j'ai moins à me plaindre du temps qu'un autre.
Page 658 - SACRE ET COURONNEMENT de Louis XVI, roi de France et de Navarre, à...

Bibliographic information