Poggiana: ou, La vie, le caractere, les sentences, et les bons mots de Pogge Florentin, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 182 - Chacun refpefte en vous un honneur qui n'eft plus ? On ne m'éblouït point d'une apparence vaine. La Vertu, d'un cœur noble eft la marque certaine. Si vous êtes forti de ces Héros fameux, Montrez-nous cette ardeur qu'on vit briller en eux, 45 Ce zèle pour l'honneur, cette horreur pour le vice.
Page 1 - Port. 4657. —Histoire de Henry de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon; où l'on trouve ce qui...
Page 154 - ... parce qu'ils ne font que brouiller la société au lieu de la régler; les médecins, parce que, sous le prétexte de nous guérir, ils nous tuent le plus souvent. Un théologien, un avocat et un médecin, ayant entendu ce propos : « Qu'on nous ôte, dirent-ils, les grands, nous...
Page xxix - Chartres, qui ont laiffé quelques monuments à la poftérité , .ou qui ont excellé dans les beaux arts ; avec le catalogue de leurs ouvrages , le dénombrement des différentes...
Page 80 - Part. 1. vers. Son fort fut la Literaturc & l'Eloquence dont il fut regardé comme un des principaux reftaurateurs. Il ne borna pas fes études aux bons Auteurs de l'Antiquité profane. On voit par...
Page 244 - Il dit à un Dominicain qui s'emportoit contre lui, tais-toi, „ hypocrite, & à un autre qui affirmoit avec ferment ce qu'il avoit „ avancé contre lui, c'efi, dit -il, là le meilleur moyen de tromper. „ II y avoit là un de fes principaux Antagoniftes, qu'il ne traita ja* „ mais que d'âne, o" de chien. Mais l'affaire n'ayant pu être termi„ née ce jour-là à cu ule du grand nombre des accufatiuns, & de leur (a) Au гб.
Page 31 - C'étoit , félon lui , un homme remuant, avide de nouveautez , d'une vanité & d'une préfomption infiipportable , me'difant de tout le monde avec fureur , fans épargner ni grands ni petits , & une âme vénale. Jean François...
Page 95 - X. J'ai appris d'Alexandre le Grammairien , à ne dire point d'injures dans la difpute, & à ne reprocher , ni un barbarifme , ni un folecifme , ni aucune autre faute contre la langue ; mais à propofer adroitement la queftion comme elle doit eftre propofée , en...
Page 95 - ... propofée , en faifant femblant de répondre, ou d'appuyer ce qu'on a dit , ou de vouloir aider à rechercher la vérité de la chofe , fans fe mettre en peine des...

Bibliographic information