Le nouveau Newkastle: ou nouveau traité cavalerie

Front Cover
J. Sulpice Grabit, 1771 - 4 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 312 - Ouvrage , foit tenue pour duement fignifiée, & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amés & féaux Conleillers Secrétaires foi foit ajoutée comme à l'original. Commandons au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis...
Page 312 - ... faire imprimer , vendre , faire vendre , débiter , ni contrefaire ledit Ouvrage , ni d'en faire aucun extrait fous quelque...
Page 311 - Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes , de faire imprimer ledit Ouvrage autant de fois que bon lui femblera...
Page 311 - PAR LA GRACE DE DlEU , Roi DE FRANCE ET DE NAVARRE: A nos âmes & féaux Confeillers -les Gens tenant nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra : SALUT.
Page 312 - Aétes requis & neceflaires fans demander autre pennifllon , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , 8t Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir. D o NN E...
Page 109 - ENSEMBLE , fe dit fubftantivement au mafculin , de ce qui réfulte de l'union des parties différentes qui compofent un tout. Ce terme eft particulièrement ufité en peinture, où l'art du bel enfemble coniîfte à fixer agréablement...
Page 76 - DE plus , il eft important d'obferver, que, ni dans le trot déterminé, ni dans le trot délié ; ni dans le trot uni , il ne faut pas s'attacher à la main, croyant de relever le cheval & de lui pkcer la tête.
Page 55 - L.Es châtiments violents ne font pas propres à déterminer le cheval entier à une main : s'il eft mélancolique & flegmatique , il perd le courage & la vigueur ; s'il eft colère, s'il eft actif, il fe défefpere...
Page 204 - Cette école eft faite pour aflbuplir également les membres du cheval : l'on n'exige donc pas qu'il entame toujours le chemin avec la même jambe, parce qu'il eft de route néceffité qu'il ait, pour êcre propre aux differents airs, une même fouplefle dans les deux épaules.
Page 204 - Aufîîs'eft-on déterminé de nos jours à galopper les chevaux de chafle indifféremment fur les deux pieds , parce que l'expérience a prouvé , qu'au moyen de la maxime du galop toujours à droit, un cheval étoit ruiné d'un côté , tandis qu'il étoit tout neuf de l'autre.

Bibliographic information