Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" L'on ne voyage pas la nuit sur cette mer, à cause de la quantité de ses écueils, mais seulement depuis le lever du soleil jusqu'au soir ; alors on jette l'ancre, l'on descend à terre, et le lendemain matin on remonte sur le bâtiment. Ces gens appellent... "
Voyages d'Ibn Batoutah, texte arabe, accompagné d'une traduction v. 2, 1854 - Page 163
by Ibn Batuta - 1854
Full view - About this book

Journal asiatique

Oriental philology - 1901
...traduction que Defrêméry a donnée du passage d'Jbn Butoata, II, i63 : « Ces gens appellent rohbiln (pilote ou capitaine) le chef du navire qui se tient toujours à la proue de celui-ci , pour avertir l'homme du gouvernail de l'approche des écueils ». Comp. le passage du TA, cité plus haut....
Full view - About this book

Voyages d'Ibn Batoutah, texte arabe, accompagné d' une tr. par C ..., Volume 2

Ibn Batuta - 1854
...mer, à cause Jl . X!Àj -Cl & <if* U;J»J Jl (^vw taji. » U *ÎJjijLJl t «J^ut Js^l^Jl JyUJl ILaJl de la quantité de ses écueils , mais seulement depuis...jusqu'au soir; alors on jette l'ancre, l'on descend a. terre, et le lendemain matin on remonte sur le bâtiment. Ces gens appellent robbân (pilote ou...
Full view - About this book

Journal asiatique

Oriental philology - 1901
...traduction que Defréméry a donnée du passage d'Jbn Batouta, II, i63 : « Ces gens appellent robbiin (pilote ou capitaine) le chef du navire qui se tient toujours à la proue de celui-ci , pour avertir l'homme du gouvernail de l'approche des écueils ». Comp. le passage du TA, cité plus haut....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF