Histoire ancienne

Front Cover
Libr. de L. Hachette et Cia., 1858 - 572 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 167 - Avant lui il n'y eut point de roi semblable à lui, qui se fût tourné vers l'Eternel de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force, selon toute la loi de Moïse; et après lui il ne s'en est point levé qui lui ait été semblable.
Page 142 - Tu NE CONVOITERAS POINT la femme de ton prochain; tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain.
Page 49 - Dieux, ils passent toute leur vie à méditer les questions philosophiques, et ils se sont acquis une grande réputation dans l'astrologie. Ils se livrent surtout à la science divinatoire et font des prédictions sur l'avenir ; ils...
Page 286 - Crésus, instruit du changement de Cyrus, à la vue de cette foule empressée à éteindre le feu sans pouvoir y réussir, implore à grands cris Apollon, le conjure, si ses offrandes lui ont été agréables, de le secourir, de le sauver d'un péril si pressant.
Page 105 - ... s'avance d'un air grave en' chantant un hymne en langue égyptienne , et soulève un peu le voile, comme pour vous montrer le dieu ; que voyez-vous alors? un chat, un crocodile, un serpent indigène, ou quelque autre animal dangereux ! Le dieu des Égyptiens paraît !... C'est une bête sauvage , se vautrant sur un tapis de pourpre...
Page 108 - La caste, en effet, n'existe qu'à trois conditions imposées à ses membres ; s'abstenir de certaines professions qui leur sont interdites; se préserver de toute alliance en dehors de la caste ; continuer la profession qu'on a reçue de ses pères. Or, pour ,ne parler que des classes...
Page 285 - Après la prise de la ville, un Perse allait tuer Crésus sans le connaître. Le roi, accablé du poids de ses malheurs, ne faisait rien pour l'éviter ; mais le jeune prince muet, saisi d'effroi à la vue du Perse qui se jetait sur son père, fit un effort qui lui rendit la voix. « Soldat, s'écria-t-il, ne tue pas Grésus ! » Tels furent ses premiers mots, et dès lors il conserva la faculté de parler.
Page 242 - ... maîtres; en plusieurs circonstances, on enleva aux cultivateurs jusqu'à la moitié de leurs revenus. Un historien moderne dit avec raison que, pour comprendre tout ce que cette tyrannie mercantile avait d'oppressif, il faut regarder le gouvernement de Venise, lire les statuts des inquisiteurs d'État...
Page 319 - Perses, dit-il, ces présents signifient que, si vous ne vous envolez pas dans les airs comme des oiseaux, ou si vous ne vous cachez pas sous terre comme des rats, ou si vous ne sautez...
Page 118 - ... déclaration fausse ou qui gagnait sa vie par des moyens illicites était condamné à mort. Celui qui avait tué volontairement, soit un homme libre, soit un esclave, était puni de mort ; car les lois voulaient frapper, non d'après les différences de fortune, mais d'après l'intention du malfaiteur ; en même temps par les ménagements dont on usait envers les esclaves, on les engageait à ne jamais offenser un homme libre.

Bibliographic information