Revue anecdotique des excentricités contemporaines, Volume 1

Front Cover
La Librairie., 1855 - French literature

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 127 - Recherches sur les antiquités de la Russie méridionale et des côtes de la mer Noire.
Page 77 - NOTICE historique et critique sur les monuments érigés à Orléans en l'honneur de Jeanne d'Arc, par Aufrère Duvernay ; puis les Trois Statues de Jeanne d'Arc, un vol.
Page 397 - Une dame était dernièrement à l'Opéra avec une robe soupir étouffé, ornée de regrets superflus avec un point au milieu de candeur parfaite. Une attention marquée, des souliers de cheveux de la reine brodés en diamants en à coups perfides et le venez-y voir en émeraudes.
Page 125 - Ballet en langage forésien de trois bergers et trois bergères se gaussant des amoureux qui nom ment' leurs maistresses, leur doux souvenir, leur belle pensée, leur lis, leur rose, leur œillet, etc. , par Marcellin Allard.
Page 147 - Candide : tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles du moins en fait de nouvelles à la main.
Page 137 - J'ai étudié en dehors de tout esprit de système et sans parti pris, l'art des anciens et l'art des modernes. Je n'ai pas plus voulu imiter les uns que copier les autres ; ma pensée n'a pas été davantage d'arriver au but oiseux de "l'art pour l'art". Non ! J'ai voulu tout simplement puiser dans l'entière connaissance de la tradition le sentiment raisonné et indépendant de ma propre individualité.
Page 89 - Paradis perdu; trad. de Chateaubriand précédé de réflexions sur la vie et les écrits de MILTON par LAMARTINE. Paris, 1881, in-fol.
Page 136 - Le titre de réaliste m'a été imposé comme on a imposé aux hommes de 1830 le titre de romantiques. Les titres en aucun temps n'ont donné une idée juste des choses ; s'il en était autrement, les œuvres seraient superflues.
Page 149 - Tribune Judiciaire. Recueil des plaidoyers et des réquisitoires les plus remarquables des tribunaux français et étrangers, par J. Sabbalier. 1'* série.
Page 137 - Non ! j'ai voulu tout simplement puiser dans l'entière connaissance de la tradition le sentiment raisonné et indépendant de ma propre individualité. Savoir pour pouvoir, telle fut ma pensée. Être à même de traduire les mœurs, les idées, l'aspect de mon époque, selon mon appréciation, être non seulement un peintre, mais encore un homme, en un mot, faire de l'art vivant, tel est mon but.

Bibliographic information