Souvenirs d'un citoyen, Volume 2

Front Cover
Chez François de La Garde, 1789 - France - 396 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 187 - J'aime bien mieux en croire votre lettre que votre livre. Vous aviez imprimé que je vous...
Page 137 - L'année paffée j'ai entendu Aufrefne: peut-être lui faudrait-il un peu du. feu que l'autre a de trop. Je ne confulte en ceci que la nature , et non ce qui peut être en ufage en France.
Page 189 - Il eft vrai qu'ayant fait réflexion , depuis quelques années , qu'on ne gagnoit rien à l'être, je me fuis mis à être un peu gai , parce qu'on m'a dit que cela étoit bon pour la fanté.
Page 137 - Mahomet et d'Orofmane : pour l'Oedipe nous l'avons entendu ' deux fois. Ce comédien eft très-habile ; il a un bel organe , il fe préfente avec dignité, il a le gefte noble, et il eft impoffible d'avoir plus d'attention pour la pantomime qu'il en a.
Page 366 - Dans toute la nature on observe des effets; il ya donc des forces. Mais ces forces, pour agir, doivent être déterminées, cela...
Page 368 - Comment, par exemple, quelqu'un peut concevoir distinctement ce dont un autre l'instruit, et qu'il n'a pas pu inventer lui-même? Pourquoi on ne peut pas reproduire dès qu'on le veut les idées qu'on a oubliées quoiqu'on ait pu les produire autrefois, et que l'axiome subsiste toujours : que du pouvoir et du vouloir réunis l'action doit suivre?
Page 190 - Monfieur , que je fais une grande différence entre vous & eux , mais je me fpuviens que mes rivaux & moi , quand j'étois à Paris, nous étions tous fort peu de chofe , de pauvres écoliers du fiècle de Louis Quatorze les uns en Vers, les autres...
Page 187 - Htmïadt en eft plus belle, plus admirable , plus étonnante d'être en vers ; le Télémaque en eft plus agréable d'être en profe. On a ofé dire de la Henriade , & on l'a dit fans malignite : Je ne fais pourquoi je baille en la lifant.
Page 191 - ... utiles & agréables dans tout ce que vous avez fait; que je vous pardonne cordialement de m'avoir pincé, que je fuis fâché de vous avoir donné quelques coups d'épingle, que...
Page 188 - Il téfulte de tout cela que vous êtes difficile à amufer , & que je fuis mauvais plaifant. Mais enfin , en baillant & en riant , vous voilà mon confrère , & il faut tout oublier en bons chrétiens Se en bons académiciens.

Bibliographic information