Page images
PDF
EPUB

726

ENCYCLOPÉDIE

AIS

[ocr errors]

DICTIONNAIRE RAISONNE

DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIER

[blocks in formation]

O U

DICTIONNAIRE RAISONNÉ

DES SCIENCES,
DES ARTS ET DES MÉTIERS:
PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES.

Mis en ordre & publié par M. DIDEROT; & quant

à la
Partie MATHÉMATIQUE , par M. D'ALEMBERT.

Tantùm Series juncturaque pollet ,

Tantùm de medio fumptis accedit honoris ! HORAT.
Édition exactement conforme à celle de Pellet , in-quarto.

[blocks in formation]

A LAUSANNE ET A BERNE,
Chez les SOCIÉTÉS TYPOGRAPHIQUES.

M. DCC. LXXXII.

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

ENCYCLOPÉDIE,

OU

DICTIONNAIRE RAISONNÉ

DES SCIENCES, DES ARTS ET DES MÉTIERS.

ELC

ELC Elcana,

LCANA, Hist. faev., de la tribu de les fe&tatenrs une forme de ferment myf, Levi, pere de Samuel, & mari d'Anne, terieux par le fel, l'eau, la terre, le pain, étoit de Ramatha , du canton de Sophin. le ciel, l'air & le vent. D'autres fois il En allant à Silo où étoit l'arche, il con. , leur ordonnoit de prendre lept autres té. Loloit sa femine qui gémissoit de la ftérili- inoins de la vérité, le ciel, l'eau , les ele té. Les larmes & les yæux d'Anne mérite prits, les SS. anges de la pricre, l'huile, Tent que Dien leur donnât un fils, qu'ils le sel & la terre. Des livres de l'ancien offrirent au Seigneur. Il y a encore du & du nouveau Testament, il n'admete même nom un petit fils de Coré, ua pre toit que quelques paslages détachés. Ce mier miniftre du roi Achaz , deux lévi- prétendo prophete contraignoit les secta. tes & quelques autres,

teurs au mariage. Il disoit qu'on pouvoit ELCATIF, Géogr, mod. , ville de l'A- fans pécher céder à la persecution, adorabie heureuse sur la côte occidentale du rer les idoles, & disimuler sa foi au deGolfe Perfique. Long. 70. 40. lat. 26. hors, pourvu que le coeur n'y eût point · ELCESACTES ou ELCESAIENS , de part : il reconnoisloir le. Christ pour le comme les appelle Theodoret ,' héréti srand roi; mais il ne paroissoit pas claire, ques qni pararent au commencement du ment par son livre, fous ce nom il slé. fecond fiecle & qui prirent leur nom d'El Signoit Jelus-Christ ou s'il en entendoit célai ou d'Elxai, leur chef. Elsaz étoit un autre. Il défendoit de prier vers l'or Juif d'origine & de fentiment, mais il rient, & vouloit qu'on tournật le visage n'observoit pas la loi, Il le prétendit in- vers Jérusaleın en quelque pays que l'on {piré, compofa un livçe où il ordonnoit à fút. fondamngit les sacrifices comme

Tome X11,

« PreviousContinue »