Supplementary Despatches and Memoranda of Field Marshal Arthur, Duke of Wellington, K. G.: Waterloo, the campaign in France, and the capitulation of Paris by a military convention with the allied British and Prussian armies, 1815

Front Cover
J. Murray, 1863 - Great Britain
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 358 - ... se seront retirés au premier avertissement des autorités civiles ou militaires , ou même depuis , lorsqu'ils n'auront été saisis que hors des lieux de la réunion séditieuse , sans opposer de résistance et sans armes.
Page 322 - Who, after having communicated to each other their respective full powers, found to be in due and proper form, have agreed upon and concluded the following Articles : — ARTICLE I.
Page 434 - I am commanded by my Lords Commissioners of the -Admiralty to acquaint you, for the information of the Secretary of State for...
Page 457 - Je suis, MONSIEUR, avec le plus profond respect, votre très humble et très obéissant serviteur et fils.
Page 615 - L'unité du ministère est la plus forte que je puisse offrir; j'entends qu'elle existe, et que la marche franche et assurée de mon conseil garantisse tous les intérêts et calme toutes les inquiétudes. On a parlé, dans les derniers temps, du rétablissement de la dîme et des droits féodaux. Cette fable , inventée par l'ennemi commun, n'a pas besoin d'être réfutée. On ne s'attendra pas que le Roi de France s'abaisse jusqu'à repousser des calomnies et des mensonges.
Page 537 - I have every reason to be satisfied with the manner in which Mr. McGrigor conducted the department under his directions, and I consider him one of the most able, industrious, and successful public servants I have ever met with.
Page 356 - Puissance ennemie, sans avoir pour objet l'un des crimes énoncés eu l'article précédent, a néanmoins eu pour résultat de fournir aux ennemis des instructions nuisibles à la situation militaire ou politique de la France ou de ses alliés, ceux qui auront entretenu cette correspondance seront punis...
Page 357 - L'attentat dont le but sera, soit d'exciter la guerre civile en armant ou en portant les citoyens ou habitants à s'armer les uns contre les autres, soit de porter la dévastation, le massacre et le pillage dans, une ou plusieurs communes, sera puni de mort.
Page 360 - Si l'écrit mentionné en l'article précédent contient une provocation directe à la désobéissance aux lois ou autres actes de l'autorité publique, ou s'il tend à soulever ou armer une partie des citoyens contre les autres, le ministre [du culte] qui l'aura publié sera puni de la détention.
Page 78 - His Royal Highness the Prince Regent has been pleased, in the name and on the behalf of His Majesty, to approve and confirm the finding and sentence of the Court.

Bibliographic information